Dans le cadre de la formation  à  ce sport de combat, Voici les  quatre principes fondamentaux pour faire face à une ATTAQUE AU COUTEAU.

1)    – PRÉVENTION FONDAMENTALE :

Un individu se présente face à vous, prêt à attaquer et il est sur le point de mettre la main dans sa poche pour sortir son couteau. Si c’est possible, Il est préférable de réagir à ce moment là car, face à une attaque de ce type, il est essentiel de le faire le plus vite possible. C’est la raison pour laquelle il est important d’être toujours en éveil face à son environnement. Les règles fondamentales à appliquer sont les suivantes :

–         Ne pas regarder son portable

–         Eviter les écouteurs sur les oreilles

–         Rester vigilant et être prêt à réagir.

2)    – CONTRE-ATTAQUER de façon PUISSANTE :

La plupart du temps, si vous êtes en danger, vous allez vous focaliser sur la défense et tenter de contrôler le bras armé. Sans réaction par une contre-attaque, à un moment donné, l’arme vous touchera forcément une fois…, deux fois… de nombreuses fois et vous ne serez plus en mesure ni de vous défendre,  ni de contre-attaquer.

Il est donc fondamental de contre-attaquer dans les zones sensibles :

la gorge, le visage, les yeux, les parties génitales, fracturer un genou, un poignet etc…

Se montrer offensif et se concentrer sur le fait de détruire ce qui représente un danger en face de vous, et non pas sur la seule action de se défendre

3)    – GARDER SES DISTANCES :

Pour permettre le combat, il est important d’agrandir sa distance ; Face à un couteau, c’est essentiel pour maintenir une zone de sécurité. Cela permet aussi de pouvoir partir, attraper une chaise, un objet,  un vêtement pour éventuellement se protéger.

Agrandir la distance permet aussi d’utiliser ses jambes, et mettre hors de portée ses organes vitaux : la gorge, le cœur, les parties génitales etc…

4)    – SE PRÉPARER AU PIRE

Il est difficile de penser que, face à une attaque au couteau, on ne sera pas blessé et la question est : comment être blessé le moins possible ?

Il est donc important de relativiser et il est évident qu’un seul coup  de couteau est moins grave que dix, et que si vous avez un bras tranché, c’est aussi moins grave que si c’est la gorge, le poumon ou le cœur.

Il ne faut surtout pas penser que si l’on est touché une fois, ou même plusieurs, c’est fini. Il est possible de continuer de combattre en ayant reçu plusieurs coups de couteau.

Ne surtout pas s’avouer vaincu et utiliser les méthodes de combat enseignées pour continuer à être agressif et déterminé face à un attaquant au couteau.

Ne jamais abandonner, car, même blessé, le corps apportera des réponses efficaces pour venir à bout de l’agresseur.

Voilà donc l’un des enseignements qui s’intègre dans le programme proposé à tous ceux qui ont décidé d’adhérer AU KRAV MAGA, sport de COMBAT et de SELF DÉFENSE dispensé à La ROCHELLE (L’HOUMEAU). Il ne concerne pas que les HOMMES. Les FEMMES (déjà nombreuses et sans restriction d’âge) ainsi que les ENFANTS à partir de 3 ans peuvent en bénéficier ; Ces cours sont tout d’abord ludiques, puis montent en puissance au fur et à mesure pour offrir une haute qualité d’enseignement adapté à la vie et aux dangers d’aujourd’hui,  ainsi qu’un excellent défouloir, qui permet de bouger et de se dépenser ; Cette discipline prodigue le bien-être qu’apporte le FITNESS et la  CONFIANCE en SOI.